M A R C H A N D S

SAMUEL E. JOHNSON


"Le développement artistique de Georges YATRIDES constitue une des plus intéressantes histoires de la peinture contemporaine. Luttant contre d'innombrables circonstances défavorables; entravé par la récidive d'une douloureuse maladie; Obligé de quitter son pays natal la France, d'aller en Grèce, puis au Congo Belge, du Congo à nouveau en France, de France au Mexique et du Mexique en France durant toutes ces années, Yatridès n'a jamais cessé d'affirmer sa peinture".


"L'art de YATRIDES constitue un "point de vue". Dans le cadre de ce point de vue, cependant, YATRIDES a trouvé des horizons illimités pour son expression artistique. Remarquable aussi bien pour son sens du graphisme que pour son sens de la couleur - peintre de portraits, de natures mortes et de paysages
- YATRIDES a trouvé en lui-même le talent et l'inspiration nécessaires pour présenter un monde artistique complet".

"C'est avec la plus grande difficulté que nous pourrions classifier l'art de Georges YATRIDES".

"Il existe peut-être une vague comparaison avec certaines œuvres de Giorgio di CHIRICO durant sa période "métaphysique" qui fut illustrée par l'exposition personnelle de Chirico dans nos galeries en 1957. De plus, YATRIDES et di CHIRICO sont tous deux  Grecs d'origine et tous deux ont eu leur formation artistique enrichie par des séjours à Paris. Là, se bornent toutefois les comparaisons entre les deux peintres, puisque di CHIRICO appartient maintenant à l'Ecole Italienne, tandis que YATRIDES appartient toujours à l'Ecole Française et n'a jamais eu aucun contact avec l'entourage plus ancien de di CHIRICO. Et finalement di CHIRICO, ces dernières années a eu une vision des sujets traités toujours plus limitée, tandis que YATRIDES recherchait et trouvait en lui-même des horizons toujours plus larges et plus variés".

"Le facteur dominant qui caractérise l'art de Georges YATRIDES est l'individualité absolue et complète du peintre".

"Sur ce point, alors que plusieurs des personnalités artistiques les plus cotées de ces dernières années ont maintenant perdu une partie de leur prestige au contraire, la position de Yatridès dans l'Ecole Française de peinture contemporaine est forte et va s'accroissant sans cesse. L'importance de la place prise par Yatridès est évidente dans cette exposition de ses œuvres qui est la plus importantes jamais organisée pour lui en Europe ou en Amérique".


    Samuel E. JOHNSON            
Director, International Galleries            
                 (1959)          

________________________________


INTERNATIONAL GALLERIES


The youngest of our exhibitors. Surrounded by series of insignificant contemporaries whose name won very temporary renown through worlwide publicity campaigns, YATRIDES stands out as one of the few painters of his generation having sufficient artistic force and talent to make him capable of achieving that level of permanent value accorded to the works of truly great artists such as CAMOIN, CHAGALL, DESNOYER, GOERG, GROMAIRE, PUY and 

1957  Paintings of  YATRIDES enter important Collections in Detroit, New-York, Chicago and Montreal. 

1958  Paintings of  YATRIDES enter important Collections in every mayor city of the United States and Canada and arrouse the interest of South American and European Collectors. Enthousiastic support of a whole series of Critics ansd Collectors who finally make the discovery of YATRIDES. 

With his total production exhibited only in Chicago, during the first six months of 1959, over half of YATRIDES 'S   work is acquired nevertheless by foreign Collections. These latter Collections are chiefly from four countries : Mexico, France, England and Switzerland.

   International Galleries, chicago USA,1959   

________________________________

GREGG JUAREZ


"Born in France in 1931, the life of YATRIDES has been plagued with a series to health, family and other crisis situations which have forced him from Greece to France to Switzerland to the Belgium Congo to Mexico and then hack to Europe".

"Long an exponent of counter-point Graphism, over the years the name of YATRIDES has been associated variously with the other leaders of the Graphic school".

"YATRIDES has stuck forcefully with the basic principals of Graphism as developed and defined in the years 1948-52. It has been with a great natural talent and a very particular inspiration from his Greek background that YATRIDES today finds himself increasingly distinguished from his fellow artists".

"The importance of YATRIDES in the art world is evident alone from the fact that over 300 of his works are now found in US private collections".


  Gregg JUAREZ            
Palm Beach, Florida            
        (1963)

________________________________

Voici que je fais toutes choses nouvelles

Voici que je fais toutes choses nouvelles (Ap 21,5)
81x106cm 1978

Mail :  Yatrides et son siècle ou "yatrides@wanadoo.fr"

Textes extraits des documents suivants : 
Administration Fiscale : extraits de la "Biographie professionnelle" détaillée, Contrôles 3938 B et 3953, Annexe 49 et suivantes pour servir et valoir ce que de droit.

Arthur Conte : "Yatridès maître du temps" SGL 04.03.1991 
Sacha Bourmeyster : "Yatridès et son siècle" , "Yatridès le peintre du réel invisible " , "Yatridès l'anti-Picasso"SGL24.03.1994, "Les Icônes Interstellaires" SGL 31.03.1994, "Yatridès et la Bible" SGL 30.10.96
Samuel E. Johnson : Biographic notes (International Galleries USA).
Catalogues monographiques, Yatridès 1954-1993 : Expositions (USA, Latin America, Canada, Great-Britain, Switzerland, Poland, Greece, Paris and Provincial France) et Rétrospectives internationales.
Catalogues monographiques, Yatridès in International Art Festivals : "Great Master guest of Honour" Biennales Internationales Canada-France 1987-1989, "Main Master guest of honour" Biennale Internationale Quebec 1988, "Great Master guest of honour" Biennales Internationales (France-Canada) Vichy, Mozac, Riom, Cités des Ducs 1991-1993, Grand Maître invité d'Honneur.
Manifestations d'Ecoles de Peinture (Schools of Painting international Events USA) : "Masters of Modern Art 1910-1960" (Special mention in "Watercolors, Gouaches, Pastels and Drawings from the Cubist, Post-Impressionist, Expressionist and Surrealist Schools 1910-1960"), "Drawings and Watercolors 1900-1959" (Event following this organized by the American Embassy in Paris (Musée de l' Orangerie, hiver 1958-1959 : "From Clouet to Matisse" - Drawings in American Private Collections"), "Specialists in XXth Century Masters" (Special mention in "Collector's Choice").
Thèses universitaires : "Le peintre hors du tumulte" ("René Char", Maîtrise des Sciences et Télécommunications, MSTC Université Grenoble III 1981), "Les relations publiques et les techniques de communication au service de la peinture - Yatridès" (C. Lehodey 1983, Ecole des Attachés de presse, Directeur Fondateur Denis Huismans).
Videos, émissions télévisées : "Yatridès, les cimaises du ciel" (Sacré-Coeur Montmartre, Provideo S.A. 1981). "Yatridès le peintre hors du tumulte" ("René Char" Provideo S.A. 1983), "l'Art Yatridès" (Version Originale S.A. 1985), "Allemagne, Pologne et Russie" 1984
"Yatridès le peintre de la future mémoire" (Daniel Daneyrolles, FR3 1979), "Yatridès" (Daniel Bilalian, Journal télévisé 13:00-20:00h, Antenne 2, 12/12/1983), "Allemagne, Pologne, Russie" (Journeaux télévisés 1985). Voir dans "Sa vie" : "Bibliographie".
Films, longs métrages : L'œuvre de Yatridès a enthousiasmé cinéastes, réalisateurs, sémiologues parmi les plus grands de notre temps. Voir sur ce site "Son entourage" dans "Savie"
Marcel Carné : Sa proposition de long métrage avec des artistes de renommée internationale. Scénario prévu par Henry- François Rey. Yatridès dans sa situation avait dû décliner cette offre d'un des géants du cinéma..
Jean Delannoy : Dans "Sa vie" : "Son entourage" : "La qualité exceptionnelle de votre peinture me fait décider d'entreprendre un film s'inspirant de l'originalité de votre œuvre et des éléments de votre propre vie. Il sera pour moi la consécration de ma longue carrière" (24 octobre 1987) ."Ta vie et la beauté de ton œuvre, la profondeur de ta démarche éveillent toujours en moi la même envie de m'en mêler. Avec ma profonde admiration et à mon indéfectible amitié". Jean DELANNOY, (1er mai 1989). Voir dans la Spirale du temps (yatrides.org) "Commentaires professionnels" : "Cinéastes". Malgré la grande amitié qui les rapprochait, Georges YATRIDES n'avait pu accepter, désorienté par les passions que suscitait son oeuvre. 
Arthur C. Clarke et Stanley Kubrick en 1968 révèleront dans leur long métrage l'amplitude métaphysique des Plaques Monolithes de Yatridès.
Yatridès ne revendiquera aucuns des droits intellectuels sur le fond et la forme, arguments, moteur de ce long métrage qui a marqué le XXème siècle et reste encore à notre époque un évènement cinémathographique majeur.
Voir dans "Sa vie": "L'entourage" et dans "Son oeuvre" : "Les Plaques de Yatridès" et "les Icônes interstellaires".
Yatridès-Kubrick : Les Plaques de Yatridès monolithes interstellaires conçues dès1957, fondement de "2001 : Odyssee de l'espace" (1968). 
Voir dans "Son œuvre": "Yatridès-Kubrick".
Miles Millar : De nos jours : "Georges YATRIDES est l'apothéose d'un Maître en termes de qualité artistique (...) son corps de travail est éthéré, pas seulement esthétique, mais dans sa capacité innée pour exploiter l'aspect métaphysique de notre nature. Il est l'absolu dans la redéfinition incessante et l'évolution de la sreucture, l'anatomie de l'art contemporain et un présent pour nous tous. La puissance de la vision de cet homme est infinie (...), j'ai été en extase devant la virtuosité de son esprit (...). l'œuvre de Georges Yatrides est stupéfiante et légitimement mérite à juste titre la position qu'il va prendre dans notre histoire collective, il est un véritable artisan de l'intangible": Miles MILLAR, Los Angeles le 17 février 2009.