CONTROLE  FISCAL

YATRIDES - SON OEUVRE

Bureaux d'investigation de l'Administration fiscale
Instruction sur ordre de la Direction générale des Impôts

Expertises fiscales V.A.S.F.E. 
(Vérifications Approfondies de la Situation Fiscale d'Ensemble)
Périodes soumises :  
1977-1980 (3839 B)
1981-1985 (3953)

Analyse et contrôle portant sur la forme, le fond, la valeur
de l'oeuvre de Georges Yatridès


RAPPORT (Extraits)

2. Principales Etapes de la Vie Professionnelle 

21. "Aux termes du contrat avec S.E. JOHNSON (International Galleries) YATRIDES réservait la totalité de sa production à la galerie dès 1957. La propriété de toutes ses oeuvres, environ 400 toiles, lui a donc complètement échappée".(G. Yatridès note: "Une interprétation différente de notre contrat d’exclusivité et ma situation personnelle m’obligèrent à ne réaliser que des Gouaches à l’eau en majorité monochromes ou dichromes et quelques Détrempes avec liants résineux expédiées aux International Galleries Chicago, Illinois, ente 1957 et 1968 ainsi que plusieurs «a Tempera» de 1968 à 1972; l'ensemble de ces oeuvres montées sur châssis à clés. Mes huiles réalisées avant et après le contrat restèrent en Europe").

 22. "Pour retrouver son indépendance créatrice, YATRIDES rompt le contrat avec la galerie américaine ". "Il se livre à diverses activités de recherches de 1968 à 1974 notamment au C.E.A.-C.E.N.G. (Centre d'Etudes Nucléaires de Grenoble) dans le domaine de la chimie macromoléculaire, 1970-1973)"(G. Yatridès note: "Mes recherches personnelles furent de ma seule initiative selon mes conceptions et objectifs propres. Mes travaux exclusifs aboutirent à la démonstration de la théorie que j'avais élaborée d'une nouvelle propriété du temps dissocié de l'espace et son influence dans de nombreux domaines dont celui de la lumière émanant de corps solides en différentes phases d'incandescence, leur action sur les éléments hydrocarbonés. Il est opportun de rappeler que l'espèce humaine est hydrocarbonée et que les étoiles sont eneffervescence/incandescence thermonucléaire variable tout comme notre propre étoile le Soleil. Me furent fournis les matériaux nécessaires : par AMERICAN STELL Ltd pour les tubes métalliques en acier étirés à froid, puis élaborés selon mes directives par Hans RAUNER physicien logicien, introduits dans les matières hydrocarbonées en combustion ; par Pierre LEDEZ Responsable de la Recherche à la SEITA pour certains autres éléments hydrocarbonés ; par Paul PERROUD Directeur des Bureaux d'Applications Spéciales de la Physique au CEA-CENG qui mit à ma dispositions laboratoires et personnel qualifiés pour les opérations conjuguées d'analyses de températures et densités des seules matières hydrocarbonées fournies par la SEITA ; PROCTER & GAMBLE Co Inc. pour l'instrumentation nécessaire aux analyses de modèles corrélatifs, leur action sur les tissus musculaires. L'extrapolation de mes recherches m'a permis d'appliquer sur une surface plane, une peinture, une nouvelle approche artistique de la lumière et du temps dissocié de l'espace.

Si en chimie sont brevetables les seules opérations et leur résultat d'une modification innovante des substances expérimentées, elles peuvent révéler en physique des principes et théories spécifiques, ce qui est le cas. Des brevets délivrés en mon nom, toutes revendications exclusives privatives accordées, me furent délivrés dans les pays à examens rigoureux intransigeants dont Etats Unis, Grande-Bretagne, Allemagne, brevets honorés en particulier par les Etats Unis, Patent Office de Washington DC".(yatrides.com>Sa vie>Entourage: Paul Perroud Directeur Bureaux d'Applications Spéciales de la Physique CEA-CENG).

24. "Depuis 1975 il se consacre à nouveau de façon exclusive à la peinture mais refuse d'entrer dans les circuits commerciaux habituels" (cf.infra § 31).



3. Activité
31." Il puise son inspiration dans une très vaste culture qui embrasse l'aventure humaine de l'archéologie la plus ancienne aux Sciences les plus avancées ".

"Sa technique même allie l'enseignement des grands maîtres de la Renaissance aux découvertes de la chimie moléculaire auxquelles il a lui-même participé par ses recherches au C.E.N.G." (cf. § 22-alinea 3).

"Jaloux de son inspiration, il refuse d'enfermer son expression dans des toiles de petit format plus facilement vendues". "Soucieux de sa perfection technique, il limite sa production à une dizaine de toiles par an et refuse les contrats qui en exigent 30 ou 40"

9. CONCLUSION :
"Georges Yatridès est  dans  la  lignée  des plus  grands maîtres.  Il  se situe  par la qualité :  au sommet,  et  par  le message  proclamé :  en avant, de la création  picturale de notre époque" (Conclusion-alinea 4).

"De cette qualité résulte l'exigence qui l'a conduit à refuser de s'intégrer dans les circuits mercantiles de la peinture"(Conclusion-alinea 5).

"Ses oeuvres, dès les années 1970, ont une valeur de l'ordre de 200 000 à 300 000 F (30.000 à 45.000 €)"(cf. § 21-alinea 8).

"Au cours des dernières années, la situation financière de Georges Yatridès a été très inconfortable. Sans doute l'approche comptable qui en a été faite ne rend-t-elle pas compte de l'intégralité des moyens dont il a pu disposer, en particulier par le troc de quelques oeuvres mineures".

"Mais cette part d'inconnu n'est pas susceptible de modifier le jugement d'ensemble porté sur son état de fortune".

"Il apparaîtrait donc dérisoire et contraire à l'intérêt public, que l'Administration s'acharnât à reconstituer arbitrairement des revenus pour aboutir au rappel de quelques milliers de francs de droits, alors que, faisant celà, elle courrait le risque de compromettre l'activité créatrice et peut-être la vie même d'un artiste dont tout porte à penser qu'il comptera au nombre de ceux qui ont fait la culture française" (cf. 9. Conclusion-alineas 8,9,10).

Jean-Claude CAVAILLE 1981
Inspecteur principal

L'Inspection de l'Administration française
Vérification Approfondie de la Situation Fiscale d'Ensemble 
Sur ordre de la Direction Générale des Impôts :
Vérification V.A.S.F.E. 3839 B (1977-1981)
Confirmation : V.A.S.F.E 3953 (1981-1985)

Evaluation sur le fond, la forme, la valeur de l'œuvre
Annexe 49 (1945/1994) - Annexe 62 (1995/2008) - Annexe 68 ( 2009-2014) Pièces corrélatives 
Extraits dans ''Yatridès maître du temps'' (yatrides.com) - ''La Spirale du temps'' (yatrides.org)
Publications administratives : 1981, 1985, 1987, 2007, 2014

__________________________________________

florence
Les deux orbites laissent apparaitre patiellement deux zones
d'une sphère au contact interieur de laquelle évoluent les deux yeux

                                   


Mail :  Yatrides et son siècle ou "yatrides@wanadoo.fr

Textes extraits des documents suivants : 
Administration Fiscale : extraits de la "Biographie professionnelle" détaillée, Contrôles 3938 B et 3953, Annexe 49 et suivantes pour servir et valoir ce que de droit.

Arthur Conte : "Yatridès maître du temps" SGDL 04.03.1991 
Sacha Bourmeyster : "Yatridès et son siècle" , "Yatridès le peintre du réel invisible " , "Yatridès l'anti-Picasso"SGDL24.03.1994, "Les Icônes Interstellaires" SGDL 31.03.1994, "Yatridès et la Bible" SGDL 30.10.96
Samuel E. Johnson : Biographic notes (International Galleries USA).
Catalogues monographiques, Yatridès 1954-1993 : Expositions (USA, Latin America, Canada, Great-Britain, Switzerland, Poland, Greece, Paris and Provincial France) et Rétrospectives internationales.
Catalogues monographiques, Yatridès in International Art Festivals : "Great Master guest of Honour" Biennales Internationales Canada-France 1987-1989, "Main Master guest of honour" Biennale Internationale Quebec 1988, "Great Master guest of honour" Biennales Internationales (France-Canada) Vichy, Mozac, Riom, Cités des Ducs 1991-1993, Grand Maître invité d'Honneur.
Manifestations d'Ecoles de Peinture (Schools of Painting international Events USA) : "Masters of Modern Art 1910-1960" (Special mention in "Watercolors, Gouaches, Pastels and Drawings from the Cubist, Post-Impressionist, Expressionist and Surrealist Schools 1910-1960"), "Drawings and Watercolors 1900-1959" (Event following this organized by the American Embassy in Paris (Musée de l' Orangerie, hiver 1958-1959 : "From Clouet to Matisse" - Drawings in American Private Collections"), "Specialists in XXth Century Masters" (Special mention in "Collector's Choice").
Thèses universitaires : "Le peintre hors du tumulte" ("René Char", Maîtrise des Sciences et Télécommunications, MSTC Université Grenoble III 1981), "Les relations publiques et les techniques de communication au service de la peinture - Yatridès" (C. Lehodey 1983, Ecole des Attachés de presse, Directeur Fondateur Denis Huismans).
Videos, émissions télévisées : "Yatridès, les cimaises du ciel" (Sacré-Coeur Montmartre, Provideo S.A. 1981). "Yatridès le peintre hors du tumulte" ("René Char" Provideo S.A. 1983), "l'Art Yatridès" (Version Originale S.A. 1985), "Allemagne, Pologne et Russie" 1984
"Yatridès le peintre de la future mémoire" (Daniel Daneyrolles, FR3 1979), "Yatridès" (Daniel Bilalian, Journal télévisé 13:00-20:00h, Antenne 2, 12/12/1983), "Allemagne, Pologne, Russie" (Journeaux télévisés 1985). Voir dans "Sa vie" : "Bibliographie".
Films, longs métrages : L'œuvre de Yatridès a enthousiasmé cinéastes, réalisateurs, sémiologues parmi les plus grands de notre temps. Voir sur ce site "Son entourage" dans "Savie"
Marcel Carné : Sa proposition de long métrage avec des artistes de renommée internationale. Scénario prévu par Henry- François Rey. Yatridès dans sa situation avait dû décliner cette offre
d'un des géants du cinéma..
Jean Delannoy : Dans "Sa vie" : "Son entourage" : "La qualité exceptionnelle de votre peinture me fait décider d'entreprendre un film s'inspirant de l'originalité de votre œuvre et des éléments de votre propre vie. Il sera pour moi la consécration de ma longue carrière" (24 octobre 1987) ."Ta vie et la beauté de ton œuvre, la profondeur de ta démarche éveillent toujours en moi la même envie de m'en mêler. Avec ma profonde admiration et à mon indéfectible amitié". Jean DELANNOY, (1er mai 1989). Voir dans la Spirale du temps (yatrides.org) "Commentaires professionnels" : "Cinéastes". Malgré la grande amitié qui les rapprochait, Georges YATRIDES n'avait pu accepter, désorienté par les passions que suscitait son oeuvre. 
Arthur C. Clarke et Stanley Kubrick en 1968 révèleront dans leur long métrage l'amplitude métaphysique des Plaques Monolithes de Yatridès.
Yatridès ne revendiquera aucuns des droits intellectuels sur le fond et la forme, arguments, moteur de ce long métrage qui a marqué le XXème siècle et reste encore à notre époque un évènement cinémathographique majeur.
Voir dans "Sa vie": "L'entourage" et dans "Son oeuvre" : "Les Plaques de Yatridès" et "les Icônes interstellaires".
Yatridès-Kubrick : Les Plaques de Yatridès monolithes interstellaires conçues dès1957, fondement de "2001 : Odyssee de l'espace" (1968). 
Voir dans "Son œuvre": "Yatridès-Kubrick".
Miles Millar : De nos jours : "Georges YATRIDES est l'apothéose d'un Maître en termes de qualité artistique (...) son corps de travail est éthéré, pas seulement esthétique, mais dans sa capacité innée pour exploiter l'aspect métaphysique de notre nature. Il est l'absolu dans la redéfinition incessante et l'évolution de la sreucture, l'anatomie de l'art contemporain et un présent pour nous tous. La puissance de la vision de cet homme est infinie (...), j'ai été en extase devant la virtuosité de son esprit (...). l'œuvre de Georges Yatrides est stupéfiante et légitimement mérite à juste titre la position qu'il va prendre dans notre histoire collective, il est un véritable artisan de l'intangible": Miles MILLAR, Los Angeles le 17 février 2009.